Procrastination : pourquoi tout remettre au lendemain ?

La procrastination du latin “procras-tare” signifie “remettre à demain”.
La procrastination est un comportement courant qui consiste à remettre constamment à plus tard des tâches qui devraient être effectuées immédiatement ; souvent au profit de distractions futiles ou de tâches moins importantes. 

Vous regrettez souvent de procrastiner et cherchez les solutions pour remédier à cette manie pour enfin atteindre vos objectifs ?

Mais quelles sont les raisons de la procrastination et est-il possible de s’en débarrasser complètement ?

Je vous propose dans cet article de faire la lumière sur les principales raisons qui vous amènent à procrastiner et d’identifier des solutions pour arrêter de tout remettre à demain.

Les principales causes de la procrastination 

Les raisons peuvent être multiples, allant des difficultés à gérer le stress à des problèmes de motivation ou de gestion du temps.
Il peut également y avoir des facteurs de distraction externes tels que les réseaux sociaux ou les e-mails qui peuvent détourner l’attention des tâches à accomplir.

Avant de savoir comment agir sur votre procrastination,
il est important de comprendre pourquoi vous agissez ainsi !

Voici 4 des raisons les plus fréquemment rencontrées :

  • La peur : la peur est l’une des principales causes du non passage à l’action des personnes que nous accompagnons. Peur du jugement, peur d’échouer, peur de réussir…
  • La motivation : Un autre facteur qui peut conduire à la procrastination est le manque de motivation. Les personnes démotivées à l’idée d’effectuer une tâche peuvent trouver des excuses pour ne pas la faire, telles que « ce n’est pas le bon moment » ou « je n’ai pas les outils nécessaires ». En effet, on procrastine nettement moins quand le projet nous tient à cœur.
  • Le stress : Les personnes qui ressentent un niveau élevé de stress peuvent avoir du mal à commencer une tâche, car elles se sentent dépassées par la quantité de travail à accomplir. Elles sont découragées à l’avance de tout ce qu’il va falloir faire. Dans ce cas, la procrastination peut être utilisée comme mécanisme de défense pour éviter d’affronter la tâche stressante.
  • Le perfectionnisme : “J’attends que tout soit parfait” se répètent en boucle les perfectionnistes…Derrière ce besoin de perfectionnisme se cache parfois un manque de confiance en soi ou une peur à creuser.

Il est important de noter que la procrastination n’est pas toujours mauvaise. En fait, certaines personnes peuvent utiliser la procrastination comme une forme de pression pour se motiver et atteindre leurs objectifs. Vous connaissez tous ces collègues qui travaillent toujours mieux dans l’urgence.

Comment en finir avec la procrastination ?

Vous l’aurez compris, il existe autant de raisons qui vous poussent à procrastiner que de moyens d’y remédier. 

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à faire face à la procrastination :

  1. Identifiez les causes de votre procrastination : la première étape consiste à comprendre les raisons pour lesquelles vous procrastinez. Vous vous sentez dépassé par les tâches à accomplir ? Vous avez du mal à vous concentrer ? En comprenant les causes de votre procrastination, vous pourrez mieux la combattre.
  2. Travaillez sur vos croyances : Si vous avez peur de l’échec ou de la critique, il est important de travailler sur vos croyances face à ces situations. Rappelez-vous que l’échec fait partie du processus d’apprentissage et que la critique est constructive pour améliorer ses performances.
  3. Fixez-vous des objectifs réalisables : Il est important de se fixer des objectifs réalisables pour se donner des chances de réussir. Il peut être utile de décomposer les tâches en étapes plus petites et de se concentrer sur l’accomplissement de chacune d’elles plutôt que sur le résultat final.
  4. Entourez-vous de personnes optimistes : Il peut être bénéfique de s’entourer de personnes positives. Se faire aider par un coach ou un thérapeute pour travailler sur ses peurs et ses croyances limitantes.
  5. Soyez patient et persévérant : en adoptant une attitude positive et en mettant en place des méthodes efficaces pour gérer le temps et la motivation. La persévérance et l’entraînement sont les clés pour surmonter la procrastination.

Toutefois, la procrastination ne peut pas toujours être évitée. Il y aura toujours des moments où nous ne voulons pas faire une tâche particulière. Il est important de s’accepter et de ne pas se juger trop durement pour cela.
Rappelez-vous que nous sommes humains et que nous avons tous des moments de faiblesse. Il est important d’être tolérant envers soi-même en s’accordant des moments de pauses pour se ressourcer.

Vous faites partie de la team “je remets tout à demain” ? Si vous avez réussi à lutter contre votre procrastination, partagez-nous vos meilleures astuces.

Publié par Francine Garcia

Coach professionnelle certifiée, passionnée par les relations humaines et engagée dans l'accompagnement des personnes dans leur (r)évolution professionnelle.

Laisser un commentaire

Prendre contact