Confiance en soi ou estime de soi : attention, ne pas confondre !

“Je ne me sens pas capable de “; “Je n’ai pas les compétences pour” … « Je pense que tout ça, c’est dû à un manque de confiance en moi » Les personnes que nous accompagnons en coaching ou dans leur évolution professionnelle finissent souvent, à un moment ou à autre, par évoquer leur manque de confiance en soi…

Pourtant, après analyse de leur parcours de vie, leurs expériences professionnelles, la détection de leurs talents, la confiance en soi est rarement le point de blocage fondamental.

Qu’est ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi, composante clé de l’estime de soi, est le sentiment d’être capable de faire quelque chose, d’avoir les ressources pour le faire.
Avoir confiance en soi, c’est croire en son potentiel, ses capacités, ses qualités, ses possibilités.

Mais si la confiance en ses compétences et son potentiel est bien là et que le passage à l’action reste difficile, Qu’est ce qui bloque ?

En effet, la confiance en soi n’est qu’une partie d’une notion plus large qui est l’estime de soi.

Et si ce n’était pas la confiance mais l’estime de soi qui était en cause ?

Il existe aussi 3 autres composantes de l’estime de soi, à savoir : 

  • l’image de soi : c’est-à-dire la façon dont on se perçoit, liée à la fois à notre propre perception, au regard des autres, à ce qu’ils nous renvoient et ce que nous en percevons ou interprétons. Autrement dit : ‘Je m’identifie à travers l’impression de l’image que je renvoie en fonction des contextes’.
  • l’amour de soi : c’est notre capacité à nous aimer nous-même, de façon inconditionnelle, que l’on réussisse ou que l’on échoue.
  • l’acceptation de soi : C’est la faculté à s’accepter tels que nous sommes, sans jugement.

Comment développer l’estime de soi ?

Savoir identifier où se situe le problème, permet de se poser les bonnes questions au bon endroit et ainsi mieux identifier les pistes de travail à creuser.

Pour développer son estime de soi, on peut ainsi jouer sur les 4 composantes : confiance, image, amour et acceptation. Parfois un seul de ces leviers est défaillant.

Confiance et Estime, en plus d’avoir une signification différente, ne se développent pas de la même manière et s’entretiennent différemment.

Contrairement à l’estime, c’est l’expérience qui va aider à développer sa confiance en soi.
En revanche, la fidélité à soi-même est une clé de l’estime de soi.

Etre fidèle à soi, c’est être fidèle à ses émotions, ses besoins, ses limites, ses valeurs et ses rêves.
Ainsi, chaque fois que l’on est fidèle à soi-même, on gagne en estime. Mais chaque fois que l’on délaisse l’un de ces éléments, on ne respecte pas ses limites, donc son estime de soi.

Vous voulez en discuter ou donner votre témoignage ? Laissez un commentaire !

Prenez bien soin de vous.

Publié par Francine Garcia

Coach professionnelle certifiée, passionnée par les relations humaines et engagée dans l'accompagnement des personnes dans leur (r)évolution professionnelle.

2 commentaires sur « Confiance en soi ou estime de soi : attention, ne pas confondre ! »

Laisser un commentaire

Prendre contact